material2_1

Carrément politique ! – Cycle #1 L’action documentaire

du 14 au 16 décembre 2011
EDITO d'Eugenio Renzi

Si l’on feuillette rapidement l’Histoire du documentaire, on remarque que l’expression « documentaire politique » est un pléonasme. Documentaire et politique sont un couple fidèle. Ils vont, et sont allés, toujours ensemble. Les sujets politiques ne constituent pas le contenu de tout documentaire, mais la spécificité propre à cette forme est de traiter politiquement son contenu, tout contenu.
Or, pourquoi le documentaire est, de manière immanente à sa pratique, politique ? Non pas parce qu’il serait, par nature, un « cinéma du réel ». L’Histoire montre au contraire que le documentaire est la forme d’expression privilégiée de la propagande (d’État) et de la militance. Plutôt, parce que tout documentaire pose – au coeur de sa démarche économique et esthétique –, le problème de la vérité.

Et la vérité, on le sait, est la chimère de toute activité politique. Dans n’importe quel documentaire, dans le travail d’un poète comme Pier Paolo Pasolini sur l’Inde, dans le cinéma d’un anthropologue comme Jean Rouch, la question de la vérité est non seulement présente: elle en hante la matière. N’importe quel film (fiction et documentaire confondus) comporte des choix décisifs : l’écriture (ou pas) du projet, la nature de l’image, la couleur, la longueur des plans, la voix off, la présence de la musique, etc. Mais seulement dans le cadre documentaire ces choix expriment un positionnement par rapport à la vérité. Dans la fiction un travelling est (seulement !) « une affaire de morale » ; dans le documentaire, un travelling est une affaire d’ontologie.

L’évolution technique devient alors un enjeu central. L’arrivée du numérique – avec les potentialités productives, esthétiques et distributives qui vont avec – a généré dans les derniers dix ans un saut qualitatif et quantitatif de la production documentaire. Ainsi réarmé, après une période de latence, le documentaire revient de force dans le champ politique. Pour dire quoi ?

les-eclats-ma-gueule-ma-revolte-mon-nom material Entree_du_personnel2 qui-finisce-litalia-1 SqFl
Consultez le programme
Développé par
Tony Faria-Fernandes