Retour vers l’édito de la programmation
le-temps-qu-il-reste-the-time-that-remains-12-08-2009-2009-3-g

Le temps qu’il reste

d'Elia Suleiman (Palestine, 2009, 1h45, vostfr)
Jeudi 23 février à 20h

C’est un film en partie autobiographique, construit en quatre épisodes marquants de la vie d’une famille, ma famille, de 1948 au temps récent.
Ce film est inspiré des carnets personnels de mon père, et commence lorsque celui-ci était un combattant résistant en 1948, et aussi des lettres de ma mère aux membres de sa famille qui furent forcés de quitter le pays.
Mêlant mes souvenirs intimes d’eux et avec eux, le film dresse le portrait de la vie quotidienne de ces palestiniens qui sont restés sur leurs terres natales et ont été étiquetés « Arabes-Israéliens », vivant comme une minorité dans leur propre pays. Elia Suleiman

[…] C’est une épopée stylisée à la manière d’un album photographique […] une évocation elliptique, découpée en époques et saynètes, de la tragédie palestinienne. […] Un humour laconique, presque muet, fondé sur la rigoureuse composition des plans et des corps dans l’espace, sur la manière dont le cadre, toujours fixe, accueille à chaque moment des gags d’une subtilité, d’un dépouillement, d’une drôlerie incomparables. […] Jacques Mandelbaum – Le Monde

  • suivie d’une rencontre avec Elia Suleiman
Développé par
Tony Faria-Fernandes