Retour vers l’édito de la programmation
6007_backdrop_scale_1280xauto

Détruire, dit-elle

de Marguerite Duras (France, 1968, 1h38)
Lundi 14 février 2011 à 19h
séance animée par Patrice Blouin

Dans une maison de repos, quatre personnes font connaissance. Elisabeth a des problèmes avec sa fille de 14 ans. Max et sa femme Alissa, qui vient d’accoucher d’un enfant mort-né, et Stein, un israélite qui a peur de beaucoup de choses. Ils apprennent à se connaître et deviennent de bons amis jusqu’à l’arrivée du mari d’Elisabeth …

Michel Foucault à propos du dialogue dans l’oeuvre de Duras :

« Le dialogue n’est pas pris dans l’intrigue, il ne vient pas rompre le récit, il est dans une position toujours très incertaine, le traversant, le démenant, arrivant d’en deça ou d’au-delà. Il n’est absolument pas à la même hauteur que le texte et il produit un effet de brume et de flottement tout autour de ce qui est dit par l’auteur. »

Développé par
Tony Faria-Fernandes