Retour vers l’édito de la programmation

Avoir 20 ans dans les Aurès

de René Vautier (France, 1972, 1h40)
Vendredi 9 novembre 2012 à 18h
Présenté par Philippe Azoury

Un groupe de Bretons réfractaires et pacifistes est envoyé en Algérie. Ces êtres confrontés aux horreurs de la guerre deviennent peu à peu des machines à tuer. L’un d’entre eux ne l’acceptera pas et désertera en emmenant avec lui un prisonnier du FLN qui devait être exécuté le lendemain. Ce film de fiction réalisé sur la base de témoignages d’appelés, est l’un des seuls à avoir mis en exergue les contradictions de l’armée française durant la guerre d’Algérie, et notamment la torture qui y sévissait. Il s’intéresse spécifiquement à des appelés bretons, qui allaient peu à peu être confrontés aux horreurs du conflit et devenir des machines à tuer. Cette oeuvre militante fut censurée par les autorités de l’époque.

« Voiler ce qui s’est fait pendant la Guerre d’Algérie, c’était porter sur l’ensemble des gens qui ont participé à cette guerre le soupçon d’avoir été tortionnaires. Ce qui m’a toujours attristé, c’est de voir à quel point les gens d’image acceptaient le silence. »

René Vautier dans L’Humanité en 2001

Développé par
Tony Faria-Fernandes