Le Corbusier, les vacances

Vendredi 18 décembre 2015 à 18h30
En partenariat avec la Villa Arson, la Métropole Nice Côte d’Azur, l’Ecole de Condé, le Forum d’Urbanisme et d’Architecture de la Ville de Nice, et LOFT.

En 2015, à l’occasion du 50e anniversaire de la mort de Le Corbusier, tout ou presque aura été fait ou dit, en Europe et dans le monde, pour activer l’œuvre, pour honorer ou décrier la figure qui aura tenu dans ses mains la rencontre de l’architecture et de la modernité. Pour clore cette année symbolique et dans la confidence opportune des « fêtes », l’idée d’une soirée a germé, à laquelle prendraient part, en complices ou en voisins, un architecte, un écrivain et un réalisateur pour évoquer un Corbu décontracté, intime, plus proche, un homme qui marche, regarde, écrit, peint ou photographie. Et qui filme !

En vacances…

LES INVITES

Marc Barani. Après avoir étudié l’architecture et la scénographie, il complète sa formation par des études d’anthropologie qui l’ont conduit un an au Népal. Il fonde son agence en 1989 avec Birgitte Fryland, scénographe, et démarre son activité par l’extension du cimetière Saint-Pancrace à Roquebrune-Cap-Martin, suivie par la restauration du Cabanon de Le Corbusier. Il a enseigné l’architecture de 1993 à 2003 et donne régulièrement des conférences en France et à l’étranger. L’équipe de son atelier est pluridisciplinaire et réunit, selon les projets, architectes, scénographes, designers et paysagistes. L’atelier travaille aujourd’hui sur l’école nationale supérieure de la photographie d’Arles, des infrastructures urbaines comme le pont sur le Rhin à Strasbourg et la tombe-mémorial de Rafic Hariri à Beyrouth. En 2008, il reçoit le prix de l’Équerre d’argent du Moniteur pour la Gare des tramways de Nice, il est avec ce même projet finaliste du prix Mies van der Rohe en 2009. En 2013, il est lauréat du Grand Prix National de l’Architecture. Projets réalisés : 2014 Centre de Congrès Prouvé de Nancy ; 2013 Institut Alzheimer Claude Pompidou Nice ; 2012 Agora 2012 Bordeaux ; 2011 Parc de stationnement B/P6 Aéroport Côte d’Azur ; 2011 Pont Eric Tabarly Nantes ; 2010 Pont Renault Boulogne-Billancourt?; 2008 Aménagement muséographique du Musée Fernand Léger Biot ; Eglises de Chelles?; Logements Saint-Jacques de la Lande ; 2007 Pôle multimodal – Gare des tramways Nice ; 2006 Cimetière paysager Valbonne Sophia-Antipolis ; 2004 Villa privée sud de la France ; 2001 Ecole Pilote Internationale d’Art et de Recherche Nice ; 1997 Espace de l’Art Concret Ateliers pédagogiques Mouans-Sartoux ; 1991 Extension du Cimetière Saint-Pancrace Roquebrune Cap Martin.

Frédéric Lamasse, journaliste reporter d’image pour France Télévision, enseignant en audiovisuel et président de l’association Art Sept-Atelier cinéma, il vient de réaliser Les vacances de Le Corbusier.

Dominique Machabert, écrivain et enseignant en architecture à Clermont-Ferrand. De sa rencontre avec des architectes portugais – Álvaro Siza (Prix Pritzker 1992) et Eduardo Souto de Moura (Prix Pritzker 2011) surtout, il écrit et traduit de nombreux textes et se fait conteur plutôt que spécialiste et l’interprète, pour la France, d’un mouvement devenu, par sa discrétion, une expression incontournable de la production architecturale contemporaine : l’Ecole de Porto. A publié : Souto de Moura, Au Thoronet, le Diable m’a dit… (Ed. Parenthèses, 2012), Álvaro Siza : Une question de mesure. Entretiens avec Dominique Machabert et Laurent Beaudouin (Ed. Le Moniteur, 2008) ; Siza au Thoronet. Le parcours et l’œuvre (Ed. Parenthèses, 2007), Des mots de rien du tout / Palavras sem importância (textes de Álvaro Siza, choisis et traduits par Dominique Machabert, Ed. Université de Saint-Etienne, 2002). A venir en 2016 : Távora disait de Siza qu’il était hollandais. A propos d’un universalisme ordinaire… catalogue de l’exposition « Les Universalistes » organisée par la Fondation Calouste Gulbelkian, à la Cité de l’Architecture, Paris.

Consultez le programme
Développé par
Tony Faria-Fernandes