Le cinéma touché

le 27 octobre 2011

Sollicité par la Villa Arson pour participer à son atelier de création et de recherche consacré à la céramique contemporaine, L’ECLAT propose une réflexion sur le toucher au cinéma. La main qui caresse, façonne, trace ou commente, semble toujours être le lien direct avec le monde réel, mais la sensation tactile est-elle perceptible par l’image ou celle-ci n’est-elle qu’incitatrice d’un passage à l’acte ? A quel moment, le « toucher » et le « sensible » atteignent-ils leurs limites dans la représentation ?

Programme animé par Amanda Robles et Kaloust Andalian.

Consultez le programme
Développé par
Tony Faria-Fernandes