La bricologie au cinéma

Contrairement au cinéma conventionnel, où l’énorme appareillage technique nécessaire au tournage, au montage et à la diffusion est caché, le cinéma d’auteur et surtout le cinéma expérimental se caractérisent souvent par un rapport plus manifeste à la technique, aux moyens de production même du film : dès que les avant-gardes se sont emparés du cinéma, on a vu apparaître des images qui jouaient sur leurs conditions matérielles d’existence, des cinéastes qui détournaient l’usage régulier des outils de leur art pour en inventer de nouveaux.

L’exposition de la Villa Arson (Bricologie. La souris et le perroquet. 14/02 – 31/08) contient déjà plusieurs vidéos d’artistes contemporains, qui utilisent à leur manière l’image en mouvement pour réfléchir sur les processus de création. En complément, une programmation de films à voir dans les conditions du cinéma dialoguera avec l’exposition. Le premier temps, l’après-midi du vernissage est consacré à des films où le bricolage devient un art. Le second rendez-vous donnera l’occasion de voir ou de revoir un chef-d’œuvre du cinéma, une allégorie de la création artistique où le film dialogue avec la peinture et l’artisanat.

Thomas Golsenne

Consultez le programme
Développé par
Tony Faria-Fernandes