Retour vers l’édito de la programmation
inland

Inland (Gabbla)

de Tariq Teguia (France/Algérie, 2008, 2h20)
Jeudi 8 novembre 2012 à 20h
Grand Prix et Prix d'interprétation féminine au Festival de Belfort suivi d’un débat avec Tariq Teguia, Daniel Deshays et Philippe Azoury

Alors qu’il vit en quasi reclus, Malek, un topographe d’une quarantaine d’années, accepte, sur l’insistance de son ami Lakhdar, une mission dans une région de l’Ouest algérien. Le bureau d’études oranais, pour lequel il travaillait il y a encore peu, le charge des tracés d’une nouvelle ligne électrique devant alimenter des hameaux enclavés des monts Daïa, une zone terrorisée il y a à peine une décennie par l’islamisme. Arrivé sur le site après plusieurs heures de route, Malek commence par remettre en état le camp de base – une cabine saharienne délabrée ayant déjà abrité une précédente équipe, venue à la fin des années 90, mais décimée lors d’une attaque des intégristes. Dès les premières lueurs du jour, Malek se met au travail. Il procède aux premiers relevés topographiques, arpente les étendues autour du camp de base. Dans la nuit, son sommeil est perturbé par de puissantes déflagrations…

Précédé à 18h d’une Master Class de Tariq Teguia
en dialogue avec Philippe Azoury

Développé par
Tony Faria-Fernandes